Gonnevillle-la-Mallet

La Foire primée

Ambiance traditionnelle

La foire primée se déroule chaque mercredi matin précédant Pâques

La foire primée est le rendez-vous incontournable à Gonneville-la-Mallet des éleveurs de bétail et du public. Cette ambiance traditionnelle est attendue tous les ans par toutes les générations.

Petits et grands sont toujours friands de cette ambiance qui perdure exceptionnellement à Gonneville, une fois par an, le mercredi matin précédant Pâques, le jour du marché, comme dans l'temps !

Vous y trouvez une exposition de machines agricoles mais aussi bien évidemment moutons, chèvres, cochons, chevaux et surtout bovins.

Ces animaux racés sont présentés devant un jury de spécialistes et des trophées sont attribués aux plus belles bêtes.

Ensuite, un banquet est servi aux participants dans une ambiance très chaleureuse. En fin de journée, tout le monde se retrouve à la mairie pour la remise des récompenses, médailles, coupes et plaques d'élevages.

La foire primée vue par un visiteur

Tôt le matin, Gonneville est déjà dans tous ses états. Tracteurs et camions amenant le bétail se croisent, se mêlant aux commerçants du marché qui préparent leurs étals.

Lorsque les premiers visiteurs arrivent, tout est en place : les bêtes à viande d'un côté, les laitières de l'autre, entourant les fermiers vendant leurs produits du terroir dans la halle au blé.

Plus loin, poneys et ânes feignent d'ignorer les pur-sangs qui attendent sagement que leurs cavalières terminent de les tresser.

Pendant que le jury tâte croupes et flancs d'une main experte pour estimer la qualité des bêtes, les éleveurs terminent de brosser leurs animaux avec amour. On retrouve l'odeur d'antan lorsqu'on allait chercher le lait à la ferme dans nos brocs en alu ...

Les verdicts tombent ... les bouchers de la région se disputent les meilleures bêtes pour le plaisir de nos palais ... Les récipiendaires se retrouveront à la mairie en fin de journée pour la remise des trophées.

En attendant, tout émerveillés de vivre encore aujourd'hui cette tradition, nous étions saisis par le brouhaha soudain des conversations animées ponctuées par le bruit du touillage des dominos, lorsque nous entrions "Aux vieux plats".

Merci Gonneville, de perpétuer nos traditions dans cette ambiance chaleureuse ...